Un parmentier patate douce brocolis !

Hello les p’tits jus !

On espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon week-end. Pour nous, relativement tranquille ! On se repose avant celui de la semaine prochaine car nous fêtons notre anniversaire et Mélanie en plus sa crémaillère dans sa nouvelle maison ! Mais aujourd’hui, on vous a concocté une recette bien automnal : un parmentier au brocoli et à la patate douce !

Le brocoli faisant partie de la famille des crucifères, serait né en Italie sûrement un ou deux siècles avant notre ère. Comment ? D’un croisement de plantes sauvages. Les Romains l’adorait et le faisait donc pousser. La fin de leur empire signifiait également la fin de l’empire du brocoli. Mais il a fait son grand retour, en Italie toujours, au XVIe siècle. C’est à ce moment là qu’il s’est répandu dans toute l’Europe et l’Amérique du nord en se faisant appelé  » l’asperge italienne ». Mais il ne portera un intérêt pour le monde qu’à partir du XXème siècle, lorsque l’on comprendra ses vertus nutritionnelles.

Parce que oui, le brocoli est un atout pour notre santé ! En effet, sa composition est très bonne : Pour 100g, il ne fait que 35 kcal, 2,38 pour la protéine, 0,41 pour les lipides, 7,18 pour les glucides, 2,4 pour les fibres et attention 89,25 pour l’eau !!! En plus d’être très chargé en eau, il possède également beaucoup de vitamines C, mais également de vitamines A, B2, B5, B6, B9, E et K. On y retrouve également du du cuivre, du fer, du magnésium, de la manganèse, du phosphore et du potassium ! Ce légume est donc un atout pour votre santé cardiovasculaire mais également pour la santé de vos yeux grâce à la lutéine et la zéaxanthine.

Pour ce qui est de la patate douce, vous connaissez surement déjà pas mal de choses grâce à nos précédents articles : ici et ici. Mais connaissez vous son histoire ? Il s’agit à la base d’une plante originaire d’Amérique centrale. Il s’agit d’un aliment de base tant en Asie qu’en Amérique latine. Mais on la retrouve également au sud des Etats-Unis. Aujourd’hui les producteurs sont : la Chine, le Nigéria, la République-Unie de Tanzanie, l’Ouganda, l’Indonésie, le Vietnam et les États-Unis.

Il existe plus de 400 variétés de patates douces dont vous en connaissez surement une partie en fonction de leur couleur. Il y’ en a à peau blanche, jaune, rouge ou violacé, alors que la chaire est blanche, jaune ou orangée. En France on retrouve surtout la patate douce à la chair orangée. Mais il existe surtout deux catégories :

  • La patate à chair humide : principalement consommée en Amérique du Nord et en Europe. Sa chair est orangée et plus sucrée.
  • La patate à chair sèche : plus populaire en Amérique du Sud, en Asie ainsi qu’en Afrique. Sa chair blanchâtre ou jaunâtre est moins sucrée et plus farineuse à la cuisson.

Maintenant que vous connaissez nos deux ingrédients principaux on vous laisse découvrir la recette !

Ingrédients : (pour 2)

  • 1/2 bouquet ou 1 petit bouquet de brocoli
  • 300 g de patate douce
  • 1 échalote
  • 15g de beurre
  • 5 cl de lait
  • Thym
  • Sel
  • Poivre
  • Huile d’olive
  • 25g de son d’avoine
  • 25g d’amande hachées (ou de noisettes)
  • 1 gousse d’ail

Etapes :

  1. Éplucher, couper en cube et laver les patates douces.
  2. Les mettre dans de l’eau froide avec un peu de sel et laisser cuire jusqu’à ce qu’elle soit très molles.
  3. Pendant ce temps éplucher une gousse d’ail et l’échalote et couper les finement.
  4. Laver le brocoli et prélever les petits bouquet du brocoli.
  5. Dans une casserole d’eau bouillante, avec un peu de sel, verser le brocoli et faire cuire pendant 3 minutes.
  6. Dans une poêle, faire revenir dans un filet d’huile d’olive l’échalote et la moitié de l’ail et verser ensuite le brocoli préalablement égoutté.
  7. Faire cuire à feu vif pendant 4-5 minutes et rajouter sel et poivre si nécessaire.
  8. Sortir les patates douces du feu et les égoutter une fois cuite.
  9. Les remettre dans la casserole et les écraser à l’aide d’un presse purée ou d’un fouet.
  10. Ajouter un peu de beurre, de sel, et de lait, pour obtenir une texture parfaite.
  11. Préchauffer le four en position grill.
  12. Dans un mixeur, verser le son d’avoine, les amandes et le reste de l’ail.
  13. Dans un plat allant au four, verser d’abord les brocolis au fond, puis la purée de patate douce et finir par la chapelure.
  14. Enfourner jusqu’à obtenir une belle coloration.
  15. Servir avec une salade pour les gros mangeurs !

Les jus’melles !! XX 🥤

Articles recommandés

1 commentaire

  1. […] la base avec le pain. Et à la place nous avons fait les parties du dessus et du dessous à base de brocolis. Et donc accompagné à ceci nous avons fait un chaï latte. C’est la première fois que je […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *