Pastèque, radis et abricots : de quoi faire un jus

Hello les p’tits jus !

On espère que vous allez bien. Aujourd’hui on revient vers vous pour une toute nouvelle recette. Il s’agit d’un jus à base de pastèque, de radis et d’abricots. Vous connaissez certainement notre amour pour la pastèque. Dernièrement on vous a présenté un jus à base de pastèque. On vous a également présenté un petit tips sur Instagram : manger la pastèque avec de la fêta 😍😍 Bref on l’adore tellement qu’on vous la représente aujourd’hui sous une autre forme de jus.

Pour accompagner la pastèque dont nous vous avons déjà fait la revu dernièrement (dans notre dernier article du jus) nous avons choisi d’ajouter des abricots et des radis. L’abricot bien mûre va être aussi doux de la pastèque et aussi sucré qu’elle. Alors pour relever un petit peu le tout nous avons décidé d’ajouter des radis et quelques feuilles de menthe.

La petite solution pour être sûr et certain de sentir le goût de la menthe dans votre jus lorsqu’elle est en feuille (et non pas en extrait) et en petite quantité, c’est de l’ajouter au tout début de recette voire en deuxième position dans l’extracteur. Car le jus des fruits qui viendront après permettront au jus des feuilles de menthes de bien s’incorporer au reste.

Je ne suis pas fan (Mélanie) des abricots crus en règle générale. En tarte et en jus j’aime cependant beaucoup plus. Le terme abricot est apparu dans la langue française en 1512. Originaire de Chine, l’abricotier poussait à l’état sauvage il y a plus de 5000 ans. Il fut introduit en Occident par Alexandre Le Grand qui emprunta la célèbre Route de la Soie. Les Arabes le propagèrent par la suite dans tout le bassin méditerranéen, notamment dans le sud de l’Espagne. Le climat particulièrement favorable, permit à l’abricotier de s’implanter durablement.

Il fut introduit en Occident par Alexandre le Grand qui emprunta la célèbre Route de la Soie. Les Arabes le propagèrent par la suite dans tout le bassin méditerranéen, notamment dans le sud de l’Espagne. Le climat, particulièrement favorable, permit à l’abricotier de s’implanter durablement. Mais c’est avec le Roi-Soleil que l’abricot prend réellement son essor en France. Au XVIIe siècle, Jean-Baptiste La Quintinie, jardinier du gourmand Louis XIV, effectue de nombreuses plantations dans le potager du roi. Dès le siècle suivant, le développement à grande échelle de la culture des abricots dans l’Hexagone est lancé. Celle-ci ne cessera plus de se développer.

Ingrédients :

  • 4 abricots
  • 1/4 de baby pastèque
  • Une dizaine de radis
  • Quelques feuilles de menthe

Étapes :

  1. Laver les feuilles de menthe et les radis
  2. Enlever les noyaux des abricots
  3. Couper la pastèque
  4. Passer d’abord les feuilles de menthe dans l’extracteur puis la pastèque, les radis et enfin les abricots

Les jus’melles ! XX 🥤

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.