Hello les p’tits jus !

On espère que vous allez bien et que votre week-end s’est bien passé. Pour nous c’était un week-end plutôt tranquille. Pour Mélanie c’était convention de tatouages et pour moi Amandine c’était un peu de travail samedi pour finir un projet mais surtout un week-end jeu et fêter la chandeleur !

Aujourd’hui encore on a passé notre journée à jouer à des jeux avec des amis et à faire un brunch. Et qui dit chandeleur dit crêpes ! Mais attention ce n’est pas n’importe quelle crêpe, on a décidé de vous faire découvrir une recette bien plus saine que celle que vous connaissez. Toute aussi bonne, mais bien meilleur pour la santé.

IMG_0525

Autrefois, la chandeleur s’appelait la « chandeleuse » et se fêtait 40 jours après Noël donc le 2 février. Mais quelle est son origine ? A l’époque des romains, cette fête était à honneur du dieu Pan. Les croyants, pendant toute la nuit se baladaient dans les rues de Rome en agitant des flambeaux. A partir de 472, sous la volonté du pape elle devient une fête religieuse. Il s’agissait de célébrer la présentation de Jésus au temple. Chaque croyant devait ramener un cierge de l’église jusqu’à chez lui tout en veillant à le garder allumé. Dans notre région, en Franche-Comté, il existe même un dicton :

Celui qui la rapporte chez lui allumée
Pour sûr ne mourra pas dans l’année

Mais depuis, d’autres traditions sont apparues notamment, les crêpes. Manger des crêpes pendant la chandeleur permettrait la bonne santé du blé et qu’il n’attrape pas de maladie. Il semblerait qu’une autre coutume soit tout aussi importante. Celle de la pièce d’or. Elle permettrait d’assurer la prospérité financière toute l’année à la famille des paysans.

IMG_0534

Aujourd’hui, beaucoup de ces coutumes ont disparu mais il reste la plus importante, celle de faire des crêpes. Cette recette est cependant bien meilleure pour la santé car il n’y a pas de sucres raffinés et on y retrouve de la farine semi-complète. Vous pouvez tout aussi bien utiliser un autre type de farine que la farine de blé. Nous avons choisi de la farine T-65 car cela signifie qu’il y a plus de son que dans les autres. Le son (l’enveloppe du blé) apporte des nutriments. Donc, plus il y a du son plus la farine a des nutriments.

Nous avons également utilisé du sirop d’agave pour remplacer le sucre blanc dit raffiné. Et enfin nous avons utilisé du lait d’amande pour ses bienfaits et car nous limitons notre consommation de lait de vache. On vous laisse découvrir la recette.

IMG_0535

Ingrédients : (pour 15 grosses crêpes ou une quarantaine de petites) 

  • 6 oeufs
  • 270g de farine T-65
  • 30g de sirop d’agave
  • 15g d’huile de coco liquide
  • 360g de lait végétal

Etapes : 

  1. Dans un saladier, verser les oeufs et le lait puis mélanger.
  2. Verser ensuite le sirop d’agave et l’huile de coco puis mélanger à nouveau.
  3. Verser enfin par petite dose pour ne pas faire de grumeaux la farine et mélanger au fur et à mesure jusque’à obtenir une pâte lisse.
  4. Dans une poêle chauffée à feu moyen, verser un petit filet d’huile de coco pour que la pâte ne colle pas.
  5. Verser ensuite une louche de pâte à crêpe, attendre qu’elle dore puis la retourner. Enfin, la déposer dans un plat.
  6. Faire la même chose jusqu’à épuisement de la pâte.

IMG_0540

Les jumelles !! XX 🥤

 

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *