Le premier jus de l’année 2020 !

Hello les p’tit jus !

On espère que vous allez bien ! Aujourd’hui on revient vers vous pour la première recette de l’année. Et il ne s’agit pas de n’importe quelle recette, puisqu’il s’agit d’un jus de fruits et légumes, notre passion première. Nous avons été agréablement surprises lorsque nous avons « créé » cette recette de jus. Et on vous en dit un peu plus. 

En effet nous avons été surprises puisque ce jus est composé d’endives. Et en règle général nous ne sommes pas fan du tout de l’amertume qui compose ce légume. D’ailleurs, nous ne sommes pas fan non plus des pamplemouses. Mais ce qui permet d’aprécier ce jus et donc de couper l’amertume de ce légume, c’est l’acidité du jus de citron. Et nous, on adore l’acidité et donc le citron.

Et si on parlait un peu de l’endive ?

L’endive est un légume peu calorique et gorgé de nutriments. Ce légume est riches en fibre et donc il permet d’améliorer la digestion, d’améliorer la masse osseuse, de diminuer le mauvais cholesterol. L’avantage de l’endive c’est que nous pouvons la préparer cru en salade, cuite, en soupe, en jus, etc. Les fibres solubles, présentes dans l’endive, peuvent aider à diminuer le taux de cholestérol en baissant le taux de lipoprotéines de basse densité, ou « mauvais » cholestérol. L’endive est également une source en vitamine K qui sert notamment à retenir le calcium dans la masse osseuse. Comme la carottes ou la patate douce, les endives sont riches en bêta-carotène. Plusieurs composants de l’endive, comme le potassium, la vitamine B9 et divers antioxydants sont reconnus pour leurs bienfaits neurologiques.

Pour la petite histoire, c’est totalement par hasard, que la culture de l’endive est arrivée en belgique. C’est Mr. Béziers, un paysan, qui est à l’origine de cette découverte par sérendipité. Il cacha les racines sauvages de l’endive dans sa cave sous un duvet de terre, pour échapper aux impôts. A l’abri de la lumière, cela donna les endives. Cette découverte date du milieu du XIXè siècle (1850). Les belges l’appelaient Witloof, qui signifie en flamand : feuille blanche. Ce légume arriva en France une vingtaine d’années plus tard sous le nom « d’endive de Bruxelles ».

Nous avons donc voulu essayer d’extraire son jus et aller au delà de nos apprioris concernant ce légume. Nous avons fait plusieurs test concernant la création de ce jus, afin de trouver le juste équilibre entre l’acidité du citron et l’amertune de l’endive. Ainsi pour trouver le bon compromis, nous avons ajouté une pomme granny smith connu pour son acidité.

Ingrédients : 

  • Une pomme
  • Une endive
  • 1/4 de citron

Etapes : 

  1. Commencer par laver la pomme (bio, si non bio enlever la peau) et l’endive
  2. Couper la pomme et l’épepiner
  3. Couper l’endive
  4. Passer la pomme à l’extrateur de jus
  5. Passer l’endive et enfin le quart de citron
  6. Boire bien frais dans l’heure qui suit

Les Jus’Melles ! XX 🥤

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *